Revenir en haut
Twitter - Louis Bachelier @LouisBachelier

Une étude évalue l’impact des réformes à l’école primaire en Suède

Par Rédaction
13:01 - 6 janvier 2017
éducation en Suède

Alors que la Suède est régulièrement citée en exemple, en termes de politiques publiques, un nouvel article de recherche a été publié sur le site de la chaire « Sécurisation des parcours professionnels ». Celui-ci s’intéresse aux conséquences de deux réformes de l’école primaire mises en oeuvre dans ce pays, entre 1930 et 1950.

Si en France, la réforme du système éducatif est souvent évoquée pour réduire les chiffres du chômage, la Suède a mis en place très tôt deux réformes spécifiques de son école primaire. Ainsi, dans les années 1930, une première réforme a augmenté d’un an la durée de la scolarité obligatoire, en la faisant passer à sept années. Quelques années plus-tard, la seconde réforme a accru d’environ quatre semaines la longueur de l’année scolaire.

Les femmes ont bénéficié des réformes

Sous l’égide de l’Institute of Labor Economics (IZA) allemand, quatre chercheurs universitaires ont évalué l’impact de ces deux réformes sur le marché du travail suédois.

Dans leur étude, les auteurs ont observé des résultats intéressants. De fait, l’allongement d’un an de la scolarité obligatoire a permis aux femmes d’augmenter leur salaire de 2%. Quant à la seconde, elle a engendré une hausse de 4% à 5% de la rémunération des femmes.

Retrouvez l’article dans son intégralité ici.

Logo Louis Bachelier.org

Louisbachelier.org est un site média soutenu par l’Institut Louis Bachelier. Il s’appuie sur les travaux de recherche les plus récents afin de participer aux débats économiques.
Les propos tenus par les personnes interviewées ne représentent nullement les opinions de l’Institut Louis Bachelier ni de ses membres. L’Institut Louis Bachelier ne prend pas de positions politiques institutionnelles et ne détient pas de point de vue institutionnel.

En savoir plus >>